Comment réagir lors d'un accident?

Quelques secondes d'inattention et voilà : l'accident est arrivé. Les accidents ont pour caractéristique principale d'être imprévisibles et de pouvoir toucher tout le monde : enfants ou adultes, proches ou inconnus, à la maison ou dans la rue.

Peur, panique, stress : nombreux sont les éléments qui peuvent nous déstabiliser et nous faire perdre nos moyens dans ces cas là.

Que faire? Pour sauver des vies ou tout simplement aider la victime d'un accident à se relever, notre comportement est primordial et se doit d'être le plus efficace possible.

Etape 1 : Protéger la zone de danger

S'il y a eu accident, c'est très probablement qu'il y a eu danger.

La première chose à faire lorsqu'on se retrouve face à un accident est de s'assurer que le danger est écarté :

  • Le danger peut facilement être écarté : ramassez les bouts de verre (avec un balai), éteignez le feu, retirez la prise électrique... Les exemples ne manquent pas pour illustrer ce type d'accident.
  • Le danger ne peut pas être écarté, mais peut être maîtrisé : si vous n'avez pas la possibilité d'écarter le danger (vous n'avez pas de protection vous-même par exemple), signalez le danger. Utilisez des signaux visibles (le triangle de la voiture, une chaise pour signaler une zone glissante, etc.) mais ne cachez surtout pas la zone de danger. La zone doit être visible du premier coup d'oeil par les équipes de secours.
  • Le danger ne peut être ni maîtrisé, ni écarté : si une équipe spécialisée est nécessaire pour maîtriser le danger (gaz, feu important, fumée, risque de chute de pierres,...), éloignez vous avec la victime de la zone de danger. Vous devrez ensuite signaler ce danger rapidement aux autorités compétentes pour éviter d'autres accidents.

Dans tous les cas, ne vous mettez jamais inutilement en danger. Votre vie est importante.

 

Etape 2 : Evaluer la situation

Lorsqu'il n'y a plus de danger immédiat pour vous et pour la victime, votre rôle principal consiste à évaluer la situation pour permettre aux secours d'adapter leur prise en charge.

Parmi les éléments à évaluer :

  • Combien de victimes sont touchées?
  • Quelle est la gravité des blessures de la (ou des) victimes?
  • Quel âge a la victime?
  • Etes vous seul ? Isolé ?
  • Y a-t-il d'autres risques à prendre en compte (maladie, froid, chaud, visibilité,...)

Plus vous ferez une analyse précise de la situation et plus vous serez utile aux secours. En effet, lors de votre appel, il sera important de retranscrire le plus fidèlement possible les informations que vous avez pu évaluer et de répondre précisément à leurs questions.

Rappelez-vous : les secours ont une grille de questions générales à poser lorsque vous les appelez, mais ils ne pourront pas deviner ce qu'ils ne voient pas. C'est à vous de leur transmettre le maximum d'informations pour les aider dans leur prise en charge.

A lire également

A quel moment doit-on alerter les secours ?

Alerter les secours

Catastrophes naturelles et attentats : les gestes de secours